21 août

Doux réveil au son des cloches des vaches qui entrent une à une dans l'étable juste en dessous de nous. Il suffit de s'asseoir dans notre lit pour les voir prendre place pour la traite. La lumière orangée du soleil levant caresse le bois omniprésent et nous réveille de manière optimiste. C'est le retour du beau temps. Ouf, enfin de la chaleur et des chaussettes sèches !

Tranquillement, nous assistons au va-et-vient de toute la famille qui s'affaire pour la traite, le démoulage et la mise en cave des fromages de la veille, la préparation des fromages du jour. Régine interviewe en allemand la cheffe de famille qui lui explique qu'ils gèrent cet alpage depuis 30 ans. Ils passent 4 mois dans ces montagnes où les fromages sont descendus en hélicoptère ! Encore une bien belle et intéressante rencontre.

Affamés, nous montons au refuge pour nous délecter du plus beau petit-déjeuner de tout notre périple. Tout y passe : pains variés, muesli aux fruits et yaourt, confitures maison, jus de fruit au petit lait, fruits secs... Le tout avec un panorama sublime sur les glaciers de la Jungfrau...

Le ventre bien tendu, nous rejoignons un single vertigineux parfaitement tracé dans des éboulis. Au loin et au fin fond de la vallée, le lac de Thun pointe son  nez... Après un début de descente ravagée par les vaches, nous retrouvons un single digne de ce nom. Belle partie d'équilibristes sur ce sentier raide et truffé d'obstacles... Une belle cascade marque le début de notre ascension vers le Reglipass que nous atteignons après un portage final encore bien gadouilleux... Rencontre avec Peter, un suisse allemand qui se lancera dans une traversée Bern - Nice dans une quinzaine de jours. Le soir même, nous lui envoyons la trace théorique de notre traversée des Alpes françaises par mail (merci Iphigénie et le IPhone !).

Descente ultra technique souvent creusée dans de profondes tranchées. Tout l'art réside dans la faculté à passer sans accrocher les pédales, et dans la glisse... ;-)

Ultime remontée, tout au moral (n'est-ce pas Régine ?!), avec des chansons venues d'ailleurs du Xa...

Banzaï ! Droit en bas à travers les alpages sur un sentier proche d'un green de golf !!! Même s'il est tard, les roudoudous ne perdent pas une bouchée de single et se jettent dans une descente style "toboggan parsemé d'embûches" où il faut écarquiller les yeux pour, justement, éviter la bûche de fin de journée... Régine, qui est restée sage pour éviter cette ultime embuscade, suit une piste censée mener au but Kiental. Sans carte, elle utilisera tout son flair pour retrouver les roudoudous en se rendant compte qu'elle était lancée sur une mauvaise piste...

La fine équipe se retrouve pour un single final au parfum de framboise qui nous mène au camping où nous passons la nuit en bungalow. Une fois la patronne amadouée, l'ambiance se détend ;-))

Lire la suite

Replier le texte

commande prec marche suiv
Partenaires
Velorizons.com est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
VTT Mag est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Engine Lab est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Vaude est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Veloland est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Lafuma est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
iPhiGéNie.com est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Suisse tourisme est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
CompeGPS est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Le magasin Vélodrôme est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
La clairette Vincent est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Voyageurs du monde est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Okofen est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Glorify est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Le CIC est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT
Action Camera est partenaire de la traversée intégrales des Alpes en VTT

Partenaire 17

Partenaire 18